Source: Externe

 Est-ce que c'est un vice d'avoir du plaisir en regardant les gens "malheureux"?

 Bienvenue au club est un manga shôjo, récemment sorti chez Akata. La particularité de ce manga est que les personnages principaux sont tous "malheureux" de façon différente. Je laisse la parole à cette page pour ceux qui veulent connaître le synopsis, et ce que je veux dire ici, c'est la nature du plaisir que donne ce manga au lecteur(ou plutôt à la lectrice).

 Dans un manga shôjo "normal", l'héroïne est toujours vanqueur, car c'est elle qui va acquérir à la fin l'amour du garçon qu'elle aime. et les rivales sont déstinées aux échéc par la structure du récit. L'amour est un combat et il n'y a que vanqueur et perdant. Le monde de manga shôjo est donc dominé par un manichéisme inéxorable.

 Mais l'univers de ce manga n'est pas manichéen, parce que les personnages principaux sont tous perdants. Et c'est pour cela qu'ils sont tous mignons et la lecture est agréable. Ici je ne parle pas de la méchanceté de se moquer des gens malheureuses (J'espère que vous avez bien compris). C'est une sorte d'utopie où l'inégalité n'existe pas.

 C'est quand-même un shôjo un peu exceptionnel et ce type de manga ne deviendra pas le mainstream de manga shôjo, certes, mais cela fait partie de la richesse du genre.

にまかわいいよにま。